C’est l’occasion de rappeler qu’actuellement, 43 % des Français consultent chaque année leur chirurgien-dentiste, et souvent dans l’urgence. Dans les pays voisins, en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Suède, le recours annuel concerne entre 70 à 85 % de la population.

En France, les enfants incités par l’examen bucco-dentaire (EBD) de prévention consultent leur dentiste de façon variable :

  • 33 % des enfants de 3 ans voient un dentiste ;
  • 71 % des enfants de 12 ans ;
  • 52 % des adolescents âgés de 18 ans ;
  • 42 % des jeunes adultes de 24 ans.

L’objectif est désormais de faire émerger de futures générations sans carie. C’est le virage préventif qui a été pris par la dernière convention nationale.

Ainsi, il est prévu dès 2025 d’annualiser l’EBD des 3-24 ans, comme le préconisent les recommandations de la Haute Autorité de santé en matière de stratégie de prévention bucco-dentaire.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *