Le 31 décembre 2022 marquera la fin d’une période de 3 ans durant laquelle chaque professionnel de santé aura eu à sa disposition tout un arsenal de formations agréées DPC pour répondre à ses obligations légales. Si un grand nombre de praticiens se disent « être à jour » après avoir participé à, au moins, une formation depuis le 1er janvier 2020, il est important de s’assurer que la, ou les dites formations rentrent dans le cadre du dispositif DPC et si elles valident l’obligation triennale.

Lors de vos prochains appels à cotisation, le Conseil de l’Ordre demandera à chacun d’entre vous d’attester sur l’honneur de sa mise en conformité avec son obligation triennale de DPC.

En effet, avec l’outil de traçabilité MonDPC hébergé dans votre espace sur agencedpc.fr, le Conseil de l’Ordre pourra désormais authentifier et contrôler la déclaration de tout praticien car il recevra automatiquement une synthèse de chaque parcours de DPC.

Parcours triennal : quelles sont les obligations ?  

Le DPC répond à 2 objectifs permettant de garantir aux patients une amélioration en continue de la qualité et de la sécurité des soins.  Les formations suivies par le professionnel de santé doivent lui permettre :

• le maintien et l’actualisation de ses connaissances et de ses compétences

• l’amélioration de ses pratiques et de la gestion des risques (Article L4021 – 1 Code de la Santé Publique)

A la fin 2022, chaque professionnel de santé devra avoir participé à, au moins, 2 types d’actions différents pour valider son engagement dans une démarche DPC.

Qu’il s’agisse de formations suivies de façon indépendante, ou associées dans le cadre d’un même programme qui sera alors dit « intégré » .

Ou bien qu’il s’agisse de formations présentées sous forme d’actions de formation conformes à une des méthodes validées par la HAS.

Comprendre les types d’actions DPC pour bien choisir

Il en existe trois :

La formation continue

Elle a pour objectif l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances et de compétences. La formation continue peut se pratiquer sous forme d’e-learning, de congrès, de simulation en santé, de maîtrise de stage/tutorat…

La Formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2 (AFGSU 2) en fait partie

L’évaluation des pratiques professionnelles (EPP)

Elle a pour objectif l’analyse, l’évaluation et l’amélioration par les professionnels de santé de leurs pratiques, selon les recommandations professionnelles actualisées. L’évaluation des pratiques professionnelles peut se pratiquer sous forme d’audit clinique, de réunion de concertation pluridisciplinaire, de groupe d’analyse des pratiques…

La gestion des risques

Elle a pour objectif la diminution du risque de survenue d’évènements indésirables associés aux soins, de leur gravité et de leurs conséquences afin d’assurer la sécurité des soins délivrés. La gestion des risques se caractérise par un suivi d’indicateurs de qualité et de sécurité des soins, gestion des risques en équipe, revue de mortalité et de morbidité…

Si vous avez un compte DPC, n’oubliez pas d’inscrire les formations suivies sur le site de l’agence du DPC :
Si vous n’avez pas encore créé votre compte DPC, créez en un ici : Agence du DPC

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *