La santé orale fait partie intégrante de la santé générale et elle représente un facteur déterminant de la qualité de vie. Les fonctions de la sphère orale (parler, sourire, manger, respirer) jouent un rôle essentiel dans la vie de chaque individu.

Les pathologies dentaires, essentiellement la carie dentaire et la maladie parodontale, souvent considérées comme ne pré- sentant pas un caractère de gravité ou d’urgence, représentent un problème de santé publique majeur en raison de leur préva- lence et incidence élevées et de leur impact sur l’état de santé général (risques associés de maladies cardiovasculaires, mala- dies broncho-pulmonaires, diabète, polyarthrite rhumatoïde, obésité).

La consommation de tabac entraîne de nombreuses consé- quences bucco-dentaires et constitue, comme la santé orale, un marqueur important d’inégalités sociales. La prise en charge du tabac permet donc une meilleure santé bucco-dentaire en s’inscrivant dans une réduction des inégalités sociales de santé.

Dès 2015, le RESPADD (Réseau des Établissements de Santé pour la Prévention des Addictions), s’est mobilisé à côté des chirurgiens-dentistes en réalisant le site internet https://www.infosdentistesaddictions.org/. Depuis 2018, d’autres actions ont pu être engagées grâce au soutien financier de la direction générale de la santé :

  • Réalisation d’un état des lieux des formations initiales et continues en addictologie/tabacologie proposées aux chirurgiens dentistes disponible ici.
  • Publication du guide “Santé orale et tabagisme” (pièce jointe), qui entend favoriser la diffusion des bonnes pratiques en tabacologie auprès des CD.
  • Organisation d’un colloque “Santé orale et Addictions” le 2 décembre 2021 à Paris (actes en pièce jointe).
  • Dispense de formations au repérage précoce et à l’intervention brève motivationnelle (RPIB) en tabacologie auprès d’étudiants en odontologie.

L’état des lieux des pratiques des chirurgiens-dentistes dans la prise en charge du tabagisme que nous vous proposons s’inscrit dans cette continuité. A ce titre, nous vous serions reconnaissants de votre aide en remplissant le questionnaire suivant.

Son remplissage, d’une durée de quelques minutes seulement, nous permettra de recueillir des éléments importants pour la mise en place d’actions visant l’accompagnement des CD dans la prévention du tabagisme. La date limite de collecte des données est fixée au 10 mars. Aucun donnée nominative ne sera demandée.

Enfin, les résultats de cet état des lieux national seront communiqués d’ici le mois de mai 2022.

Questionnaire

“Etat des lieux des pratiques des chirurgiens-dentistes dans la prise en charge du tabagisme”

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *